jeudi 24 mai 2018

Top 10 des conseils pour l'aventure et le camping

De nos jours, de moins en moins de personnes sont habituées à vivre dans et avec la nature. Si comme nous, vous vivez dans une grande ville, vivez dans un appartement ou une maison et que vous avez accès à l'eau courante ainsi que l'electricité et que vous avez décidez de partir à l'aventure et dormir à la belle étoile, lisez ce qui suit. Aux premiers abords, vivre dans la nature ça peut faire peur et quand on est pas habitué il y a pleins de détails auxquels on ne pense pas. Même avec une première expérience en Australie pendant 3 mois dans le bush, il y a des choses auxquelles on ne pensaient plus ou qu'il a fallu s'adapter. Voici notre top 10 de conseils qui vous seront utiles pour moins de stress et un meilleur confort.


1- Avoir de l'eau
Pour survivre dans la nature, vous aurez besoin d'eau et de nourriture ainsi que bien dormir. Assurez vous d'avoir assez d'eau pour boire, cuisiner et laver accessoirement. Nous avions 8L d'eau dans la voiture au total.

2- Être opportuniste
Pour l'eau, remplissez quand vous en avez l'occasion. Pour acheter à manger, faites le plein quand vous le pouvez. Si vous prévoyez une excursion de quelques jours prévoyez. Pour les douches, si vous en avez l'opportunité faites, et laver vos habits. Les opportunités de douches sont rares en Nouvelle-Zélande si vous faites du Freedom Camping. La plupart des campings sont situés près de rivières ou lacs, mais les eaux sont souvent froides voir glaciales. Faites également attention aux algues vertes - évitez d'y mettre les pieds s'il y a un panneau.

3- Être préparé
Si vous partez en randonnée, soyez préparés. Prenez toujours avec vous à boire, à manger, une trousse de premiers secours, une couverture de survie et un téléphone. Nous avions également un bout de corde, un flint (pour allumer un feu) et nos papiers.

4- Être organisé
Personnellement, j'aime savoir un jour à l'avance l'endroit de chute pour la nuit ainsi que les activités de la journée. Ne pas savoir où dormir est assez stressant.  Chaque soir, je passais un moment pour chercher à l'aide de WikiCamps NZ, notre prochain endroit pour dormir ainsi qu'un point d'eau si besoin.

5- Arriver vers 17 heures au Camping
Toujours arriver tôt au camping - surtout en Nouvelle-Zélande si vous faites du Freedom Camping. Beaucoup de touristes optent pour cette solution et les places sont difficiles à trouver dans certains endroits. Aux alentours de 17 heures est une bonne plage horaire. Vous aurez également assez de lumière pour faire attention où vous aller mettre votre van ou planter votre tente. Pendant nos 45 jours, bien trop de gens arrivent tard, ne savent pas ou se mettre et dérangent les autres occupants qui dorment déjà.

6- Pantalon long et chaussettes après 17 heures
Le soir à partir de 17 heures, mettre un pantalon long avec chaussette par dessus pour éviter toutes piqûres. Certains endroits en Nouvelle-Zélande sont infestés de 'Sandflies'. Ces petits moucherons sont pires que des moustiques et leur piqûres peuvent vous rendre fous!

En mode chaussettes sur le pantalon pour évier les piqûres de sandflies

7- Installer la tente dés votre arrivée
Si la météo le permet, chercher un endroit pour planter votre tente dés votre arrivée. Bien dormir c'est essentiel, et le choix de l'emplacement, surtout en tente, est crucial pour un sommeil de qualité. Pour un bon endroit veiller à:

  • Trouvez un endroit avec de l'herbe si possible et le plus plat possible. N'hésitez pas à vous coucher par terre avant de monter votre tente pour savoir la meilleure orientation.
  • Evitez de vous mettre dans une cuvette. Trouvez une surface surélevé, surtout si de la pluie est annoncée pour la nuit. 
  • Evitez de vous mettre sous un arbre en cas de fort vent, une branche pourrait tomber. Ainsi que pour éviter les gouttes qui tomberaient après un peu de pluie, et accessoirement, les défécations des oiseaux. 
  • Attendez quelques minutes avant d'aller vous coucher pour mettre les sacs de couchages et autre tissus dans la tente. Si vous les mettez dés le début, ils risquent de prendre l'humidité. 
  • Une fois montée, n'ouvrez pas la tente entre 17h et 21h pour éviter l'invasion de moustiques ou sandflies. 
Example d'un bon emplacement pour la tente.

8- Se faire à manger pendant qu’il fait jour 
A vrai dire, n'importe qu'elle tâche est plus agréable à réaliser tant que la lumière du jour est là. Vivre en tente, c'est vivre avec le lever et le coucher du soleil.

Tim qui cuisine pendant que la lumière est encore là

9- Se garder des habits secs et propres pour la nuit 
Si vous avez opté pour l'option minimaliste, pensez à garder une paire d'habits que vous réservez pour la nuit. Avant de les enfilés pensez à vous faire une petite rincette avec l'eau de la rivière ou à l'aide d'une lingette.

10- Bien ranger son matériel 
Le matin, prenez le temps de ranger votre matériel et vérifier que vous n'avez rien oublié. Si votre tente est encore mouillée, rangez là dans un sac et sortez la pendant la journée pour la faire sécher. Ne vous acharnez pas à la sécher le matin, car en 10 minutes l'aprem s'est fait!

Après beaucoup de pluie pendant la nuit, me voici à 16h à sécher la tente et profite des éclaircies ainsi que du vent.







mercredi 2 mai 2018

Le parc national de Tongario et ses randonnées

Pour poursuivre cette incroyable aventure, nous descendons vers le Lac Taupo. Ce lac a été crée au fils des années à la suite d'un processus géologique appelé caldeira où la cheminée du volcan s'effondre. Ce lac est le plus grand de Nouvelle-Zélande en terme de superficie avec 616 km2.

Les chutes de Huka

Avant de nous rendre au parc national de Tongario, on s'arrête pour voir les Huka Falls. Ces cascades sont impressionnantes de par le débit plutôt que de ses hauteurs.

Le débit est tellement puissant que sur une dizaine de mètres on peut voir l'air qui a été incorporé dans l'eau. Pour vous rendre compte, regardez la vidéo qui suit.


L'autre particularité vient de la couleur bleu turquoise.


On longe ensuite le lac Taupo avant d'arriver au parc national de Tongario.

On longe le lac Taupo

Le parc national de Tongario

Si vous avez déjà vu passer des publicités pour le tourisme en Nouvelle-Zélande vous êtes peut-être tombé sur une des photos les plus connues qui se situe le long de la randonnée Tongario Alpine Crossing
Crédit: DOC.govt.nz
C'est une des randonnées la plus empruntée en Nouvelle-Zélande, avec tout de même 19km. Cependant, à la suite de rencontres avec des locaux, on décide de laisser de côté cette randonnée et aller vers le centre du parc.

Les lacs Tamas se trouvent au Sud du parc
Nous voilà donc à 9 heures du matin à l'office de tourisme pour examiner nos options. On décide d'emprunter la route qui mène jusqu'aux lacs Tama en passant par la cascade de Taranaki.  En tout la randonnée dure 5 heures pour réaliser 19 kilomètres.

Au milieu des buissons
La température est encore fraîche, mais il y a des éclaircies. La première heure se fait au milieu des buissons et le long d'une rivière jusqu'à la cascade de Taranaki.

Cascade de Taranaki
Puis on continu notre chemin, avec une vue sur le volcan Ruapehu qui culmine à 2797 m.


Après 2h de marche, on arrive enfin au premier lac de Tama. On fait 30 minutes de plus, qui sont assez rudes, pour arriver entre le lac Tama du haut et du bas. La vue vaut le détour.


Pour plus de photos, c'est par ici.