lundi 23 avril 2018

Rotorua: tyroliennes et source d'eau chaude

Pour boucler notre première semaine de voyage en Nouvelle-Zélande, on se dirige vers Rotorua dans la région de Bay of Plenty.


La ville de Rotorua est connue pour ses lacs mais également pour ses activités géothermiques. Le lac principal repose dans un ancien cratère de volcan et n'a qu'une profondeur moyenne de 10 mètres! 

Sources d'eau chaude

Dés notre arrivée dans la ville, on peut voir s'élever des nuages provoqués par les piscines d'eau chaude. Niveau odeur, on peut sentir le souffre qui se compare à des oeufs pourris. Cette odeur nous rappelle les sources d'eau chaude de Beitou à Taipei, Taiwan. 


Pour profiter des sources et formations géologiques on visite Orakei Korako à la suite d'une discussion le jour précédent, avec un local d'environ 80 ans qui part en vacances encore avec son bus / campervan. Il se souvient de cet endroit comme magique avec les différentes couleurs crées par les minéraux qui ressortent de la terre. Du coup nous voilà en chemin et sur le bateau qui nous mène de l'autre côté de la rive. 


Avec un parcours d'une heure, on découvre les couleurs cuivrées, dorées et verdâtres des lieux. de nombreuses piscines d'eau chaude bouillonnantes sont à portées, mais mieux vaut rester à l'écart. 


Le parc contient aussi deux geysers. On reste devant pendant 10 minutes, cependant rien ne se passe. En étant un peu plus loin, je vois derrière les arbres, un nuage d'eau. Il est en activité! Tim se met à courir mais à notre arrivée il est déjà trop tard... Cependant, voici la photo qu'on a réussi à capturer. 

    

La forêt The Redwoods

Afin d'avoir une vue d'ensemble de la ville et de la région, on va dans le parc The Redwoods - Whakarewarewa forest. De là, on se lance pour une randonnée de 7 kilomètres au milieu des arbres Sequoia. 


Après une bonne heure de marche, on arrive au point de vue sur la ville et le lac Rotorua. 

Le tour en tyroliennes

Pour la suite de notre programme, on tente l'expérience des tyroliennes. Ce tour proposé par Canopy tree, dure environ deux heures. Le parcours est un mélange de tyroliennes et de marche. Pour nous deux, c'est la deuxième fois que l'on fait des tyroliennes, après une première expérience d'accrobranche dans le Jura. Cette première fois avait été un peu flippante car on devait se sécuriser tout seul. Ici c'est différent. Nous avons deux guides qui s'occupent de nous et nous n'avons aucun besoin de toucher aux mousquetons. Elles savent nous mettre en confiance et on est prêt pour notre parcours avec un maximum de 20 mètres au dessus du sol et une tyrolienne qui fait 220 mètres de long! 


On commence par une tyrolienne de 70 mètres. 


Puis celle de 220 mètres de long arrive. Pour profiter d'une meilleure vue, on se lance de dos! 


On profite également de la vue lors de nos arrêts sur les plateformes ainsi que des oiseaux. Cette forêt est classée dans la catégorie des forêts tropicales. 


Ils nous mettent tellement en confiance, qu'on fini par lâcher prise et je me jete dans le vide!


Bref, une expérience à ne pas manquer,  même si vous avez peur du vide. 

Photo de groupe