mardi 10 avril 2018

Le road-trip commence avec le parc régional de Waitakere Ranges

La voiture en main, il nous est plus facile de se déplacer librement au fin fond de la Nouvelle-Zélande. Le réseau ferroviaire n'est que très peu développé et les bus ne desservent que les endroits très touristiques.

Pour nos premiers kilomètres, on se dirigent vers le supermarché pour faire le plein de nourriture. Et oui, c'est que pendant ces 45 jours, nous allons principalement nous préparer à manger, ce qui est plus économique. Conserves de toutes sorte ainsi que des légumes, du pain et de quoi prendre nos petits déjeuner. On stocke tout ça dans une boite en carton dans le coffre de la voiture. La mini n'est pas bien grande, mais avec un peu d'organisation, tout passe.

Le parc régional de Waitakere Ranges

Sur notre programme, notre premier stop est le parc national de Waitakere Ranges. Cependant, suite à notre visite à l'office de tourisme, on nous a déconseillé d'aller dans ce parc national à cause d'une maladie qui menace et tue les arbres Kauris - Kauri dieback.  Très bientôt, le gouvernement veut fermer le parc national pour limiter sa propagation . Le Kauri, est l'arbre emblématique de la Nouvelle-Zélande réputé pour sa solidité, régularité et esthétisme. Suite à son exploitation humaine pour l'export et faire des meubles, maisons, il ne reste que très peu d'arbres - 4% - principalement situés dans la partie Nord de l'île du Nord de la Nouvelle-Zélande.
Un jeune arbre Kauri

Du coup, on conduit jusqu'à la plage Piha, située sur la côte ouest. Même si ce n'est qu'à 40km d'Auckland, il nous faut une bonne heure pour s'y rendre. On a de suite une bonne idée des routes de Nouvelle-Zélande; sinueuse mais en bon état.
On arrive à la plage de Piha

La plage de Piha est réputée pour ses vagues et c'est un spot à ne pas manquer pour les amateurs de surf. D'ailleurs, en parlant de surfeurs, pas mal de backpackers doivent se faire des road trips pour faire le tour des plages, car on peut les voir avec les planches sur leur camper van.
La plage de Piha et la roche Lion

La plage est découpée en deux par la roche Lion. Cette formation est le reste d'une cheminée volcanique qui s'est solidifiée à la fin de l'éruption il y a près de 16 millions d'années. Pour autre signe d'ancienne activité volcanique, le sable est de couleur noire crée par le fer.
La roche Lion

Ensuite on se rend à deux kilomètres de là, pour faire une randonnée jusqu'à la cascade de Kitekite. Après une heure de marche dans la forêt native, on arrive au bas des cascades qui fait 40 mètres de haut. Certains courageux fond un plouf dans l'eau glacée. On se contente de l'admirer avant de faire le chemin du retour.
La cascade de Kitekite - 40 mètres de descente

Pour plus de photos, c'est par ici.