mercredi 7 mars 2018

Notre arrivée et la visite d'Auckland

L’arrivée en Nouvelle Zélande 

Nous décollons de Taipei le 20 février matin avec un temps gris. Notre premier vol dure 4 heures avant de se poser à Bangkok. De là, il faut qu’on attende 7 heures avant notre correspondance pour Auckland situé sur l’île du Nord de la Nouvelle Zélande. En tout, les vols auront duré 15 heures pour parcourir 12,369 kilomètres. 



On arrive à Auckland à midi. En France, il est alors minuit (12 heures de décalage) et à Taipei, il est 7h du matin (5 heures de décalage). La première chose que nous faisons en arrivant, est de récupérer une carte SIM et un forfait qui nous durera le long du séjour. Nous choisissons Spark avec un forfait à 43 NZD qui comprend 3 Go d’Internet et 200 minutes d’appel. 
Il faut maintenant passer à la douanes. Ici, les douaniers et gouvernement ne rigolent pas avec les fruits, légumes, viandes, poissons qui peuvent être ramenés sur le territoire. Nous découvrons aussi que pour les équipements de camping, il faut que l’on déclare la tente. Après quelques questions, le douanier nous demander d’aller sur la file pour inspecter nos baggages. Le douanier est intéressé par notre tente, et la donne au labo pour examiner les traces de poussières et terre qu’il pourrait rester de nos précédents voyages. Cinq minutes plus tard, nous pouvons la récupérer. Nous voici au hall d’arriver à replier notre tente! 


Il est maintenant temps de se rendre au Air BnB que nous avons réserver pour nos deux nuits à Auckland. Nous prenons un bus, puis le train local. Les trains sont très similaires à ceux de Sydney. Ils sont neufs et propres. Une fois arrivés, nous déposons nos sacs et nous voilà reparti pour faire un tour dans le centre ville. 

La visite d’Auckland

Pour ce qui nous reste de l’après midi, on se promène dans le centre ville pour découvrir le port, Aotea Square, la St Patrick cathedral, la Sky tower et Albert’s Park. Nous n’allons pas trop en détails, car le lendemain nous avons prévu un Free Walking City Tour qui s’avère repassé par ces mêmes endroits. 
On y apprend que la Nouvelle-Zélande n’est pas très vielle et n’est apparu qu’il n’y a que quelques millions d’années suite à des activités volcaniques et tremblements de terre. 

A Auckland, on peut y voir de nombreuses collines qui s’avèrent être d’anciens volcans. Un après midi on monte sur l’un d’entre eux, le Mont Eden pour avoir une vue à 360 degrés sur Auckland et ses alentours. 




Nous visitons également le musée d’art où ils abritaient une collection de peintures Maoris, par C.F. Goldie. Très impressionnant, surtout les tatouages Maoris qu’ils ont sur leur visage qui montre la tribu dont ils viennent et leur rang social. 



Le 23 février au matin, nous nous rendons en ville pour récupérer la voiture qui nous suivra pendant 43 jours sur l’île du Nord et du Sud. La compagnie que nous avons utilisée n’a pas l’air très organisée et a noté notre arrivée à 12h au lieu de 10h. Du coup, on nous donne la seule voiture qu’ils ont de disponibles pour une si grande période… Une Mini Cooper S. Techniquement, de ce qu’on a payé on aurait du se retrouver avec une voiture plus bas de gamme. Au début je suis un peu sceptique a l’idée car comparé à notre mode de vie, c’est une voiture un peu attrape l’oeil. M’enfin.. on accepte l’idée et nous voilà partie avec une toute neuve Mini Cooper S!