dimanche 30 juin 2013

Cairns et ses alentours - Deuxieme partie

Déjà une semaine qu'on est à Cairns. Les impressions? Le paysage... c'est comme si on était sur une grande ile (c'est le cas puisque l'Australie techniquement est une ile). La forêt tropicale, les montagnes, la plage, cela nous rappelle Taïwan et Tioman island en Malaisie. Beaucoup d'Australiens à la retraite viennent vivre ici et d'autres pour passer les vacances au sec et au chaud pendant l'hiver dans le sud-est de l'Australie. Car oui si vous regardez la météo actuelle, il fait déjà bien froid dans le sud. Les températures se rapprochent de 5 degrés dans la nuit. 


3 jours en voiture



Pour profiter pleinement du paysage et des alentours de Cairns, on loue une voiture pour 3 jours. Visant au moins cher, on se retrouve avec une Hyundai Getz de couleur... Jaune! Sympa, Tim me laissera le volant pour ses 3 jours.





Pour notre premier jour, on se dirige vers le Sud. Dans le coin il y a plein de chutes d'eau. Le plus impressionnant d'elles est les Josephine Fall.





Le deuxième jour, encore des falls à voir, dont les Milla Milla Fall. Sur le chemin, on passe au milieu de montagnes qui nous font penser au massif central: très vert et... montagneux.




Le troisième jour, on visite les Mossman Gorge et monte jusqu'à cape Tribulation.






OC event


Même en "vacances" on n'oublie pas notre boulot de médias pour Overclocking-TV. Chaque année, les clockeurs australiens se retrouvent. Pendant une semaine, ils benchent au ln2 et partagent conseils et trucs pour s'améliorer. 
Certains d'entre eux pendant la semaine obtiennent de nouveaux records du monde.




Pour ma part, je préparais de bons petits plats comme des pizzas ou des lasagnes!





Plus de photos



vendredi 28 juin 2013

Cairns et le Queensland - Première partie

Pour cette dernière partie du voyage, on arrive par avion dans le dernier État non visite d'Australie, le Queensland. Comme le disent les plaques d'immatriculation, le Queensland est le "Sunshine state" (l'État ensoleille). Notre programme autour de Cairns est d'une durée de deux semaines.


L'arrivée à Cairns



L'avion a un avantage. Juste avant d'atterrir, on survole les alentours de Cairns. C'est l'avant gout de ce qu'on va découvrir par la suite. L'avion longe la côte. D'un côté il y a l'océan à couleur bleu clair et de l'autre des montagnes recouvertes de dense végétation. 
Arrivée a l'aéroport, un overclocké qui habite dans les alentours de Cairns, Steve, nous récupère. Il nous montre rapidement ce qu'il y a visité en ville, les plages à aller voir et nous offre le repas du midi. Sur une carte il nous indique les endroits à aller voir. Il s'agit principalement de chutes d'eau, montagnes, gorges et bien sûr plages. 





Kuranda


2 jours après notre arrivée, on visite Kuranda. C'est un petit village situé entre les montagnes et la forêt tropicale. Pour s'y rendre il y a 3 moyens: le train, la voiture ou le "skyrail" (télésiège). 

N'ayant pas de voiture, et même, pour profiter un maximum du paysage, on prend le skyrail. Ce sont des cabines suspendues à un fil électrique. Si vous vous souvenez, c'est comme aux Maokong Gondola à Taïwan. La longueur du chemin pour atteindre Kuranda est de 7.5 km.





Durant le trajet, il s'arrête deux fois. Tous deux nous font marche au travers de la forêt tropicale et nous donnent une vue magnifique sur le paysage. Le deuxième nous donne une vue sur les "Barron Fall".




Pour le retour, on prend le train pour emprunter des rails qui ont ete construits dans les années 1880. 30 km pour revenir sur Cairns, 15 tunnels et 37 ponts. Notre point de départ s'élève à 328m pour arriver au niveau de la mer.






La Grande Barriere de Corail



Surement l'attraction la plus connue dans les alentours de Cairns, la Grande Barrière de Corail. C'est la plus grande du monde avec ses 2600 km de long et ses 344 000 km2. Pour s'y rendre on reserve un tour. À 7h30 du matin on est sur le bateau et prêt pour 2h30 de route avant d'arriver à la barrière de corail. 
N'ayant jamais plongé (même du tuba d'ailleurs), je me limite à faire du tuba. Tim fait de la plongée en plus du tuba.




Nous sommes à l'eau! Pas très habituée du tuba, il me faut au moins 5 minutes avant de m'y faire. Ensuite on est parti pour la découverte du corail. Des poissons multicolores qui vous effleurent, des coquillages et des coraux qui bougent qui réagissent à notre passage. Simplement magique. On n'a pas de photos des dessous de mer... mais une prochaine fois.







Tour en bateau avec Steve


Steve nous propose de le joindre avec sa belle-mere pour nous montrer la maison qu'ils ont acquie avec son club de pêche près de la Daintree River. Après une heure de route, on arrive au Daintree River village ou on récupère le bateau. Sur le plan initial on devait se rapprocher de l'endroit avant de se mettre à l'eau. Cependant Steve a oublié la boule à l'arrière pour accrocher la remorque. On part donc du village. Le moteur est un peu capricieux. Il nous faudra plus d'une demi-heure pour qu'il se lance. En attendant, des bateaux de croisière font visiter la rivière et ses crocodiles! aux touristes.





Étant sur un petit bateau, j'espère que le moteur ne lâchera pas car on ne tarde pas à voir des crocodiles se dorer la pilule sur les bancs de la rivière. Des gros crocodiles d'eau salée atteignant les 3m de long (même un peu plus). Durant notre traversée, on en verra presque une dizaine.





Après 1h30 on arrive à l'endroit. La maison en bois est vieille et ravagée par la pluie et les thermites. Le club de pêche veulent la retaper.





Il faut repartir. Le bateau fait encore des siennes et il met du temps à démarrer. Après 20 minutes, le moteur tombe en rade. Nous voilà au milieu de la rivière avec des crocodiles qui attendent pour nous manger! Heureusement il y a un bateau pas loin. On appelle à l'aide et accoste le ponton. De là, on se fait ramener au village pour récupérer la voiture, aller acheter une boule, revenir au village pour la remorque, aller chercher le bateau, revenir au village pour déposer le bateau et rentrer sur Cairns. Pour un voyage qui devait durer la moitié de la journée, on rentre à 7h du soir. Ce fut une journée pleine d'aventures et de bons souvenirs. Merci Steve (surtout voir des crocodiles en vrai).






Plus de photos



dimanche 23 juin 2013

Top End - Darwin et Litchfield NP

C'est la dernière fois qu'on prend le Ghan pour se diriger vers Darwin. De Katherine, il ne faut que quelques heures pour atteindre la ville de Darwin. Situé au Nord de l'Australie, Darwin est la capitale de l'État du Nord. Elle est peuplée de 130 000 habitants. 


Notre arrivee a Darwin


On arrive à la gare à 7 heures du soir. Descendu du train, on sent la chaleur et l'humidité malgré que "l'hiver "est commencé. A noter que Darwin est dans une region tropicale et que les saisons sont rythmees par les pluies et le sec.  La gare est située à une 10 ene de kilomètres de la ville. Il nous faut prendre un bus pour s'y rendre. Arrivée en ville... la question d'où on va planter la tente s'impose. Malheureusement, Darwin est connu pour ses fêtes et les backpackers. En ville il est interdit de poser la tente, et les policiers patrouilles... beaucoup. L'an dernier, ils ont mis plus de 400 amendes à des gens qui dormaient dans leur van en ville ou à des campeurs. On se dirige vers la plage où on espère trouver un endroit. Pas plus de chance... il faudra attendre 3h du mat que quelqu'un nous invite à dormir sur la plage.

(Desole pas de photos pour Darwin...)


Le lendemain... Litchfield National Park


Après une nuit assez miserable, un office du tourisme pas très aimable, et le parlement qui nous refuse la visite car il ne peut pas garder nos sacs, on trouve vite une solution pour se rendre au parc national du Litchfield situé à 130 km de Darwin. On prend un bus qui nous emmène jusqu'à Batchelor. Pour le reste de la route, il faut qu'on fasse du pouce. La chance nous sourit enfin! À l'arrêt de bus, une dame veut bien nous emmène jusqu'en ville pour qu'on trouve plus facilement quelqu'un jusqu'au parc. Après deux demandes, on trouve 3 Allemands en van.




Chutes d'eau et cascades


Le parc est traverse par des rivières et cours d'eau qui forment cascades et chutes d'eau. Il y en a plusieurs à voir. Les Allemands nous emmènent durant deux jours autour d'elles où on profitera de l'eau qui est a bonne température (environ 18 degrés).





Camping


Il y a plusieurs sites de camping autour du parc. Cependant, on tombe sur un week-end de 3 jours (anniversaire de la reine). Beaucoup d'Australiens ont prévu de passer le week-end sur le parc. Les places sont donc limitées avec 10 spots par camping. Ne trouvant pas de place on s'arrête devant un spot (le plus grand du camping) avec juste une petite tente de poser. Il n'y a personne a l'intérieur. On decide donc d'attendre son proprietaire pour demander si on peut se mettre avec lui. Par chance il s'agit d'un Français très sympa qui nous dit pas de problème! Entre-temps deux autres australiens en 4x4 nous ont rejoints. On finit donc à 8 sur le spot.





On passe du bon temps. Les deux Australiens et allemands nous quittent le lundi. On reste encore quelques jours avant de revenir sur Darwin pour prendre l'avion pour Cairns. On ne veut pas passer plus de temps à Darwin qui est chère et sans plus a voir.


Plus de photos



jeudi 20 juin 2013

Katherine - 4 au 7 juin

Après une semaine passée à Alice Springs, on reprend le Ghan pour Katherine. Une ville située à 1 000 km de là et à 400 km de Darwin. La ville de Katherine est réputée pour ses gorges. La saison des pluies enfin finie, on arrive juste au début de l'ouverture des gorges.



Canoe ou la marche


Il y a possibilité de faire du canoë dans les gorges, qui sont surement la meilleure façon de les découvrir. La semaine dernière on a appelé pour réserver un canoë. Malheureusement ils nous ont répondu que les gorges étaient toujours fermées. La raison? Crocodiles encore dans les parages, pas finit de reabiliter les zones de camping etc.




En arrivant à Katherine on se dirige à l'office du tourisme qui nous apprend que les gorges sont ouvertes et que le canoë reouvre juste aujourd'hui. Seulement... juste pour être louez la moitié de la journée. Notre plan de départ était de le louer pour deux jours et de camper entre les gorges. Les prix étant un peu exorbitant ($50 pp) ont préféré s'organiser pour faire de la marche.


Camping


Hum... je crois que cette fois-ci on va devoir payer pour poser notre tente... vu qu'on est dans un parc national, il est interdit de dormir en dehors des zones de camping. On paye $18 chacun pour juste poser notre tente... grrr au moins on a la machine à laver gratuite et une piscine pour se rafraichir. 




Cependant mauvaise nouvelle. Il y a quelques jours des milliers de chauves-souris ont envahi les lieux. Elles font énormément de bruit et cassent les branches des arbres. Pas cool... on passe donc une nuit à se réveiller entre les cris des chauves-souris avant de repartir le lendemain matin pour notre randonnée.


Randonnee dans les gorges


Depuis le début, on obtient toujours des informations différentes... pour la marche ça va être un peu la même. On se lève le matin tot pour s'enregistrer et dire qu'on va se perdre dans le parc pour deux jours. En tout il y a 13 gorges. On veut aller jusqu'à la 5e, dormir le bas et revenir. La journée s'annonce chaude! (33 degrés). Aucune consigne précise nous n'a été donnée.



Dès le début la marche s'annonce plutôt difficile. Avec le matériel pour camper sur le dos et 3L d'eau chacun, on avance à pas sur. Le chemin est assez accidenté avec des roches de taille moyenne et du sable.





 Pour arriver à Smitt Rock, ça se complique. Il faut qu'on traverse un marécage. On depose des pierres pour nous servir de repose pied. Ensuite, il faut escalader des rochers. Avec la chaleur sa demande assez d'énergie mais on y arrive.



L'endroit pour camper se situe en haut des gorges. Comme il n'est que midi on descent en bas des gorges. On y passera l'aprèm avant de remonter pour un dîner et une bonne nuit de sommeil. Dès l'aube, on fait nos bagages et on fait le chemin du retour.





Plus de photos





samedi 15 juin 2013

Centre de l'Australie - Alice Springs et ses alentours

Du 27 mai au 3 juin, on s'est retrouvé dans le centre de l'Australie (Northern Territory) et plus précisément à Alice Springs. Notre séjour d'une semaine (pas le choix on doit attendre le prochain train) éloigné d'un peu toute civilisation (a part les touristes), nous emmène autour d'Uluru. Cet endroit est surement le plus connu de l'Australie.




Alice Springs - une ville pas si perdue

Depuis le début, les retours sur la ville d'Alice Springs ne sont pas très bons. La cause première est les Aborigènes. Une bonne partie des 20 000 habitants de la ville sont des Aborigènes. Comme précédemment à Port Augusta, les Aborigènes trainent dans les rues a moiti bourre (voir étaler sur le sol) à la recherche d'alcool et de cigarettes. Il est donc déconseille de dormir dans les parcs.
À notre arrivée, on trouve la ville et les alentours plutôt verts et pas si pire que ça. Deux rivières traversent la ville mais elles sont asséchées.



Notre stop à Alice Springs n'est pas vraiment pour la ville. En effet à 460 km de là se trouve Uluru ou Ayer's Rock. Ce gros rocher rouge qu'on voit partout dès qu'on parle de l'Australie. Le meilleur moyen de le découvrir est de réserver un tour. On a choisi la compagnie "Ému Run" qui propose un séjour camping de 3 jours autour d'Uluru, Kata Tjuta et King's Canyon.



Premier jour - Uluru



Des 6 heures du matin on est sur la route. Notre guide s'appelle Ben et on est que 5 dans le bus pour ces 3 jours (Mini bus 21 places): 3 anglais, Tim et moi. On passe notre matinee à conduire pour atteindre directement Uluru (460 km). En chemin on s'arrête au Mt Connor qui ressemble à Uluru mais en beaucoup plus grand. La vue est vraiment impressionnante.


Vers midi on aperçoit enfin Uluru. Comme imagine, la masse rocheuse est imposante. Après un tour dans le centre culturel qui nous en apprend un peu plus sur Uluru et le lien qu'entretiennent les Aborigènes, on a le choix entre escalader ou marcher autour d'Uluru. Pour les Aborigènes il est sacre de ne pas l'escalader. On decide tous de faire la marche autour d'Uluru. Il s'agit d'une randonnée d'une 10e ne de kilomètres.


Le soir on se rend au camping pour préparer le dîner et allumer un feu. Même si les journées sont chaudes, les nuits sont très fraiches (environ 5 degrés). Après notre dîner on se rend avec nos swaps (sac de couchage insère dans un autre sac) sur la colline pour dormir à la belle étoile. Dans la nuit on entendra les premiers dingos qui hurlent comme des loups.



Deuxieme jour - Kata Tjuta



On se lève tot pour aller observer le lever du soleil sur Kata Tjuta. Situées à 40 km d'Uluru ces vieilles formations rocheuses signifient "plusieurs tetes". Kata Tjuta se compose de 36 dômes au total. Pour profiter de la beauté du paysage, on entreprend une marche de 6 km au milieu des dômes. Arrive en haut, on a vraiment une magnifique vus sur le reste des dômes et la plaine. Comme on dit perdue au milieu de nulle part.

Pour le repas du midi on revient au camping pour se faire des wraps. On remonte ensuite dans le bus pour se rendre au king's Canyon. En route on s'arrêtera pour ramasser du bois. Les garçons ont trouvé un morceau plus gros qu'eux qui les intéressent fortement!



À la fin de l'après-midi on arrive au campement pour se préparer un dîner au feu de bois. Pain, patate, bière, BBQ, bière... et des chamallows pour le dessert. On finira la soirée autour du feu avant de s'endormir dans nos swaps à la belle étoile.


Tim s'est amusé à faire un time laps du couche du soleil et des étoiles.



Jour 3 - King's Canyon



Étant un petit groupe, on se permet des petits extras. On se lève à 4h30 du matin pour être en haut du canyon pour le lever du soleil. Pour y arriver, il faut grimper 400 marches naturelles et marcher 2 km. Les nuages sont un peu trop épais pour un joli lever du soleil mais pas si pires. On est ensuite reparti pour finir la randonnée de 7 km au total (plus que 5). Ben, notre guide, nous en apprend un peu plus sur la culture aborigène, la nourriture qu'on trouve dans les arbres et sur le sol.


Il est maintenant de revenir à Alice Springs... mais pas sans un bon repas! Ben nous cuisine des steaks de Camel! Pour le coup et l'aspect ça se rapproche du boeuf.
Avant de se quitter, pour se retrouver un peu plus tard pour le dîner, on s'arrête pour une photo souvenir devant "Alice Springs".




Il nous reste 3 jours à passer à Alice Springs avant que le train n'arrive. Ne voulant pas payer pour dormir (ou très peu), on appelle des campings et essaye de marchander avec l'hébergement où on était (compris avec le tour). Rien ne nous satisfait et tout paraît bien chez... (entre 90 et 120 pour les 3 nuits). On finit par ce decider et on se rend à une 20ene de km dans les montagnes: McDonnell Ranges.



McDonnells Ranges



Pour s'y rendre... pas beaucoup de choix. On est obligé de prendre un taxi mais toujours moins cher que l'hébergement (50 Dollars Australiens). On s'arrête au Simpson's Gap où des BBQ, toilette et camping sont à disposition.


On apprend qu'autrefois ces montagnes étaient aussi élevées que l'Himalaya... vous imaginez 7000 m... maintenant elles n'atteignent pas plus de 1500 m. Pour revenir à Alice Springs, il nous faudra parcourir au total 30 km. On les fera en deux jours.
Notre choix de venir là plutôt que de payer pour dormir a été bénéfique. Même si on est fatigue arrive à la gare, on a eu de jolis points de vue sur ce "Larapinta Trail".





Plus de photos